J'ai ouvert cet onglet pour vous relater un maximum d'expériences que j'ai pu vivre au cours de ma période évolutive à partir du jour où j'ai vu ma première image. Quelques unes sont vraiment incroyables, d'autres subtiles et difficiles à cerner. Mais un témoignage de vie est une richesse à partager.

Ma première image, février 2007

Ma fille est née depuis quelques mois et je joue mon rôle de mère du mieux que je peux. Je suis seule avec elle et je profite des siestes pour faire ma petite sieste.

Je m'allonge dans mon lit sur le dos et je médite plus ou moins, enfin je suis plutôt dans mes pensées en regardant devant moi les yeux fermés.

Subitement je vois une image se matérialiser au niveau du front que j'arrive à garder devant les yeux un petit temps jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse. Je prends peur. Pourquoi? Parce que l'image était vraiment pas cool. Le haut du visage d'un type oriental mono sourcil et chauve.

Je verrais ce type 6 ans après avec une casquette et des babouches jaunes. Les guides m'avaient prévenu, je n'ai pas écouté, j'ai fait une rencontre qui me paraissait être bourreau/victime à ce moment là, mais à vrai dire, on est responsable de nos actes et je n'avais pas encore compris cela à l'époque.

Enfin aujourd'hui j'ai compris cet épisode de ma vie et l'univers m'a aussi montré que j'ai eu beaucoup de chance.

Voilà je ne sais pas si vous arriverez à bien cerné le sujet, mais ce que je peux vous dire vraiment c'est que de l'autre côté ils ont tout fait pour me protéger et je n'ai pas voulu voir, j'ai nié non pas par ego mais plutôt parce que quand on est un enfant, on aime bien faire le contraire de ce qu'il faut faire et puis c'est tellement subtil qu'on ne comprend pas forcément les messages sur le moment. Mais bon à ce moment là, j'étais une adulte "un peu perchée".

Ma deuxième image qui arrive de souvenir quelques jours plus tard, est une chute dans les nuages avec le ressenti. Sacré truc! Quelques jours plus tard, je me retrouve à lire un livre avec comme couverture le ciel et les nuages et qui parle de médium et de défunts. Sacré coïncidence.

En tout cas, je ne me doute pas un seul instant que cela mettra dix ans à assimiler l'essentiel.

Ma première initiation, le Reiki le 08.08.2008

Je continue à voir des images qui ne me parle pas vraiment, mais bon je prends la vie comme elle vient et je fais un peu à l'intuition.

Un jour, je vois une colline à droite de l'image et sur le centre, un petit village surplombant un champ de blé. Je sens que le lieu est ancien, mais je ne m'y attarde pas et en fait quand je vois l'image, je me remplis de ses couleurs et de l'atmosphère.

Un peu plus tard, je me retrouve chez un médecin et à la fin de la consultation, je lui pose des questions sur le magnétisme et les trucs du genre. Il faut que j'ouvre une parenthèse en parlant d'un site de voyance gratuite que je parcourais de temps en temps pour m'informer de ce monde étrange et où j'entendrais parler de magnétisme, de Reiki et de tout plein de choses anciens ou à la mode.

Même si j'avais quelques peurs, je continuais.

Et ce médecin me dit qu'il avait entendu parlé d'une femme qui faisait ça. Il me donne une piste et je décide de l'explorer. Donc je vais de porte en porte pour me retrouver dans un petit village dans un recoin de colline à côté des champs de blé. Je frappe et une jeune fille m'ouvre pour me dire que sa mère n'était pas là et qu'il faudra revenir plus tard.

Alors je reviens et Mireille m'ouvre. C'était un peu étrange, elle avait l'air d'une sorcière avec ses cheveux rouges et son accent d'un autre lieu, mais elle me paraissait assez cool pour continuer cette aventure.

Nous échangeons pas mal jusqu'au jour où elle me fait passer le premier et le deuxième degré de Reiki.

On se retrouve dans une grande pièce avec quelques pierres autour d'un pentacle au sol. Elle me dit qu'il y a un vortex en son centre. Ok pas de problème pour moi, j'ai envie d'aller plus loin.

Je ne sais plus combien de temps durera cette initiation, mais je me souviens des rituels, des chants et tout le tintouin. Je me rappelle aussi qu'elle me dira que beaucoup de symboles sont intégrés.

Pour finir elle me donnera des prières, des rituels à faire, comme utiliser le symbole infini sur mes deux hémisphères et bien entendu faire le rituel de soin de 21 jours pour l'intégration du Reiki avec son petit manuel.

Intérieurement, j'ai vraiment envie d'avancer et je fais les choses consciencieusement et tous les jours pendant 21 jours je fais mes soins. Je m'allonge, utilise les symboles Reiki et je sens que ça fonctionne. J'avais des courbatures et quand je posais mes mains dessus, elles disparaissaient.

En voyant cela, j'apprends et j'intègre correctement tous les symboles et leur signification. Elle me donnera aussi d'autres symboles que j'exploiterais dès que j'en aurais l'occasion, entre autre un qui me permet de matérialiser les choix de vie.

Plus tard, mon mari qui voulait faire le choix d'intégrer des entreprises, me demanda de l'aide. Il suffisait que je prenne le nom de la boîte et du principal intervenant, pour que je me mette en connexion dessus et que je demande l'intégration de mon homme dans cette boîte. Toutes les demandes que j'ai pu faire se faisait dans le respect de chacun et du ciel. Et cela fonctionnait, il intégra pleins de boites différentes où à chaque fois il était le plus jeune et le moins expérimenté, mais il y était.

Toujours dans ma période "sorcière", j'expérimente les rituels. Petite parenthèse, La sorcière est la symbolique de "la femme libre !" et j'approuve. Rien d'autre. Pour celles et ceux qui verront la sorcière comme une folle délurée ou "méchante" alors que ces personnes se regardent dans le miroir pour savoir qu'est ce que la vie veut leur renvoyer sur elle-même.

J'ouvre une page sur Google et comme beaucoup je ferais le rituel pour l'argent. Avec beaucoup de recul, aujourd'hui je me vois brasser beaucoup d'argent et réaliser de nombreux projets mais je n'en mettrais jamais de côté pour me sentir en sécurité.

Plus tard en 2012, je passerais une partie du troisième degré. Je ne veux pas enseigner le Reiki mais j'accepte de passer l'initiation. Encore là rien de transcendant mais je passerai un bon moment avec Mireille et ne douterais pas de ses interventions à mon égard.

Eté 2012, ma rencontre avec Yonelle Delle

La première fois que je vois Yonelle Delle, ce sera sur la 8, la soirée du paranormal et de l'inexpliqué. Je regarde sans trop regarder et en tendant l'oreille, j'entends qu'elle est médium et elle parle d'un tableau qu'elle a fait. Je la trouve vraiment très belle.

Je ne retiendrais pas grand chose de plus, à part peut-être que j'aurais aimé la rencontrer.

Un jour, je tombe sur une autre vidéo, celle de Yann-Erick Elévation qui interviewe Yonelle Delle et je prends le temps de toutes les visionner. A cette époque, je pensais que le Reiki répondrait à tous mes tracas, mais pas du tout. Je vivais avec ma médiumnité sans trop de réponses et j'en voulais, donc je devais faire quelque chose.

Je n'étais pas en paix, j'avais pas mal de peurs qui faisait surface et surtout j'avais des réactions que je trouvais anormales, comme me mettre en colère pour un oui ou pour un non, j'en passe et des meilleurs. Enfin je ne me sentais pas bien dans ma peau et puis ma vie n'était pas celle à laquelle j'aspirais.

Je me renseigne un peu sur elle et j'apprends qu'elle passera en conférence pas très loin de chez moi. Alors j'y vais, encore une bonne raison de mieux me comprendre. Au cours de cet séance, elle prendra contact avec mon grand-père et m'annoncera un déménagement.

Bref, j'ai accroché et je veux aller au séminaire sur la médiumnité et les soins qu'elle organise au Maroc .

On met tout en place et me voilà partie à Chefchaoune à côté de Tanger. Nous arrivons dans un lieu superbe avec un groupe de quelques personnes et avec qui je sympathiserais rapidement. Je me sens bien et j'ai hâte de rentrer dans le vif du sujet.

Le lundi nous attaquons la séance sur les chapeaux de roues en commençant par un soin qu'elle effectue pour monter notre taux vibratoire et pour enlever les lourdeurs accumulées tout ce temps passé. Je ne serais pas déçu du voyage car le soin fut salé pour ma part.

Donc Yonelle me désigne en premier. Paff, mon cœur se met à palpiter, j'avais la frousse, allez savoir pourquoi Charles!

Elle se met devant moi et commence par lever le doigt. Mon corps commence par trembler, je me mets à pleurer de plus en plus fort, à râler et même à baver. Physiquement j'avais vraiment mal partout, tout se tortillait dans tous les sens. je vivais la scène et ne pouvais rien faire de plus que supporter cet état. Je pleurais toutes les larmes de mon corps que j'avais accumulées toute ma vie et elle me prévient qu'il faut s'accrocher et monter au septième palier. Alors je supporte et je sens se concentrer dans mon bas ventre une boule d'énergie qui descendait et qui s'est expulsée par le vagin. Un truc de dingue. Tout s'est arrêté d'un coup et je me suis sentie parfaitement bien.

Ouahhhh, j'en revenais pas.

Je comprendrais bien plus tard que j'avais expulsé des énergies lourdes de l'émotionnel. Comme m'a dit Allain, "Oui tu as fait un caca nerveux!" mort de rire.

Et moi qui croyait à des trucs complètement dingues du genre exorcisme et tout le bazar. Mes peurs et mon mental en avait juste rajouté trois tonnes.

La dessus, les jours suivant étant donné que Yonelle nous avait fait monter notre taux vibratoire, nous avions plus facilement accès aux mondes de l'invisible et de l'absolu.

Je me souviens d'une expérience que j'avais faite lorsque Yonelle me désigne pour aller voir ce qu'il y a chez certains. Il suffisait que je me branche sur eux.

Alors je me disais " bon si elle t'a désigné, c'est que tu peux le faire". Donc j'y vais, je me concentre sur la personne, je dis son prénom et je me mets à aspirer son énergie avec mes bras, je faisais venir son énergie à moi et je commence à voir des images anciennes, mais en fait je vivais la scène et cette scène c'était moi en train de me badigeonner de boue sur tout le corps et je sentais d'autres autour de moi et que c'était un rituel. Quelques minutes après, elle me dit d'aller voir un autre. Je m'exécute et je fais pareil. Je vois un petit ficus qui devient de plus en plus grand et sur la droite apparait dans le désert des gens sur des chameaux. Elle arrête net l'expérience. Et je me remets tout doucement à émerger.

Je verrais et vivrais d'autres expériences au cours de ce séminaire qui m'auront transformé et heureuse de les avoir vécu.

Après nous aurons droit à avoir une méthode de travail pour les soins énergétiques que j'applique aujourd'hui à ma sauce avec mes propres codes car finalement, je suis maitre et créateur de ma vie.

A partir de là, j'ai vraiment envie de faire des soins et si possible voir.

Alors j'ai un "cobaye" tout trouvé à la maison et toutes les occasions sont bonnes pour faire des soins. Peu à peu, nous nous rendons compte que de faire cela, ouvre les perceptions et permet à mon homme d'ouvrir sa clairvoyance. Même si celle-ci n'est pas très clair car il voit vraiment tout et n'importe quoi, on expérimente.

Tout doucement, il commencera à y voir un peu plus clair en voyant des âmes errantes, des petites scènes et surtout encore aujourd'hui j'adore quand il se branche sur mon livre.

Il suffit que je lui demande de regarder dans mon livre pour qu'il se connecte dessus et qu'il raconte un épisode. Ce n'est pas comme ouvrir un livre et lire, c'est une véritable connexion où on voit qu'il est ailleurs.

Eté 2013, deuxième séminaire Yonelle Delle

Je repars à l'aventure toujours au Maroc, à El Jadida me perfectionner en médiumnité. Toujours dans un superbe cadre avec des gens vraiment merveilleux, je passe encore une folle semaine auprès de Yonelle Delle.

Le premier jour nous sommes allés tout le groupe au souk. Une bande d'étrangers qui entraient dans le souk, ne passe pas inaperçu et à vrai dire tous ces yeux rivés sur nous avec des regard insistants, me dérangeaient fortement. Je me sentais mal et cela me rappelait quelques mauvais épisodes de ma vie que je ne veux pas évoquer.

Je me réfugiais alors contre un ami et me suis livrée à lui, à savoir pourquoi je me sentais mal. Il comprenait tout de suite et nous rentrions ensemble au Riad.

Le soir même ma peur se faisait de plus en plus forte et ce qui me foutait en l'air c'était que je ne voulais pas que ma fille vive ce que j'ai vécu.

Je me mis à discuter le soir venu avec tous mes amis du moment avec cette peur terrible dans le ventre. Je me retirais un instant pour me relier au ciel et demander de m'aider.

Je revins et je dis à haute voix que j'avais peur. Ce mot enclencha un processus de guérison. Je me mis à pleurer de plus en plus fort, vous savez comme un gosse qui est vraiment malheureux et je commençais à avoir des tremblements.  Je sentais au fur et à mesure une boule d'énergie se concentrer dans mon ventre pour remonter peu à peu vers ma bouche et sortir. Une amie qui se tenait debout devant moi et qui me soutenait a vu cette énergie sortir de ma bouche que j'avais ouvert en très grand, comme une vapeur de fumée.

Encore aujourd'hui avec le recul, j'ai compris que le phénomène de groupe a facilité cette évacuation car ils étaient tous dans l'accueil et sans jugement. Merci pour cette expérience.

A part cela nous avons passé une semaine à travailler sur la médiumnité et le contact avec les défunts.

Année 2014, Hernie discale exclue

Fin d'année 2013, je pars pour une conférence en médiumnité. Je m'installe dans le public et j'écoute un premier discours sur la lithothérapie (les bienfaits des pierres).

A un moment donné, je sens une énergie monter en spirale dans ma colonne vertébrale et arrivée au niveau du cou, je me mets à tousser. Je sors pour boire un peu d'eau et prendre l'air et je fais comme si de rien n'était. Je n'avais pas compris ce qu'il s'était passé encore une fois, mais je le saurais bien assez tôt.

Ce qui m'a interpelé à un moment donné, c'est que ma voisine dans le public se retourne et dit à celle qui y avait juste derrière "Oh tu as meilleur mine que tout à l'heure!" Je me suis dit merde, tu t'es collée un truc.

Bref, la médium commence sa séance et j'avais la photo de mon grand-père. J'étais toute retournée quand elle a sorti sa photo en premier. Et elle commence à expliquer des choses que je ne comprenais pas du tout, elle me parlait d'opération, et d'entreprise de BTP... Enfin elle me parlait un peu de mon avenir et aussi que mon grand père disait qu'il avait bien profité. Je ne retiendrais que cela de la conversation mais je dois dire qu'elle a dit que des vérités troublantes.

Enfin bref, je rentre chez moi, il faisait nuit et je me sentais mal, peur de me perdre. Merde c'est pas mon genre! Quelque chose n'allait pas. A la maison, en discutant avec mon homme de ma journée, je tremblais sans cesse, je me sentais mal. Je me couche et fais un cauchemar. Je me vois dans les bras de la médium, déculottée en train de lui supplier de m'aider et prier le "Notre père". Je me réveille mal mais mal. Je tournais en rond, allumais des bougies et me mis à réciter le "Notre père".

J'en parle à mon homme et je lui demande de me conduire voir une autre médium pour m'aider et cette dernière commence par me dire de prendre du bicarbonate de soude.

Pendant le trajet, je suis prise de tremblements, j'implore tous les archanges de me venir en aide et à chaque fois que mon homme met la main sur mon ventre, la douleur est intolérable.

J'arrive chez l'ami de la médium où nous faisons des méditations, je lui parle très vite et cours aux toilettes me vider, c'est le terme car le bicarbonate a fait son effet.

Sortie de là je lui explique plus en détail et il me sort son livre de prière et d'exorcisme. Merde! Au moment où il commence à lire, je me mets à pleurer encore et encore et je sentais que des états émotionnels sortaient de ma bouche en pleurant et je sentais aussi que les âmes pleuraient, demandaient le pardon, l'amour et la prière. Rien d'autre. Sur ceux la médium me dit que j'ai encore quelqu'un et qu'elle le voit mais ne fera rien de plus.

C'est pas grave j'ai ma dose pour aujourd'hui.

Sortie de ça, je sens une douleur derrière la cuisse. Je me dis qu'il va falloir que j'aille voir un ostéopathe pour m'enlever cela.

Mais je n'en ferais rien et au lieu de cela j'accepte une promenade à cheval à trotter pendant trois heures.

Le lendemain une douleur intolérable me prend dans toute la jambe droite. je n'arrive même plus à m'asseoir et je souffre dans n'importe quelle position.

Au bout de 20 jours, croyant que j'allais aller mieux, je pars finalement à l'hôpital me faire opérer en urgence pour une hernie discale exclue. Cela se passe en février 2014. Je passerais un an et demi à boiter et ce sera à force d'effort et de désir profond de me sentir bien que je retrouverais mes facultés.

Mon corps retrouvera son plein potentiel à partir de 2017 lorsque je décide de me prendre en main en m'inscrivant à la salle de sport et en y allant tous les jours pendant un an.

 

Encore une fois avec le recul, je comprendrais que cette conférence médiumnique aura provoqué une inflammation par le fait que l'énergie soit montée dans ma colonne et que la ballade à cheval aura fini par m'achever.

Bien entendu le chirurgien m'a demandé comment j'avais fait ça car pour lui j'avais gagné le palmarès des hernies. A l'époque je n'ai rien dit, je serais surement passée pour une allumée.

Eté 2015, troisième séminaire chez Yonelle Delle

A l'époque, mon couple était une énigme et je voulais en savoir plus sur nous. Yonelle organisait des séminaires sur le thème du couple, "Tomber en Amour".

Elle était mon référent et j'avais confiance en elle.
Arrivée au Maroc, je me sentais bien. Le groupe n'avait rien à voir aux précédents. Certains semblaient plus fermés que d'autres. Forcément le thème ne faisait pas appel au même public. Nous venions régler des histoires de couple, de domination et de défunts.

Bref, nous voilà partis à l'aventure. Chaque jours nous allions sur la plage pour travailler et toucher du doigt les possibilités de l'être humain au niveau des connexions de l'esprit. Nous faisions des tours de table et je me souviens avoir vécu encore là des choses étranges et épuisantes.

Je me souviens d'un épisode où une femme psychologue, parlait exclusivement avec son mental et rien avec son cœur. Elle n'arrêtait pas de parler, un vrai moulin et ça me saoulait d'une force, et plus elle parlait et plus je me sentais terriblement mal.

Je dis à Yonelle que ça n'allait pas du tout et elle se tourna vers moi en disant que j'avais branché un truc. Bien mal m'en a pris qu'en elle commença à me faire un soin et je me souviens que ma colonne me brulait à mort de bas en haut. Je la laissais faire jusqu'à ce que ça passe, je me souviens m'être agrippé à sa robe en supportant ce passage.

Au retour je me souviens que les couleurs des Hibiscus étaient d'une beauté à couper le souffle. je n'avais jamais vu ça. Mais en fait toutes les choses que je voyais en rouge, étaient sublimes.

Oui aussi je me souviens de l'épisode de cette petite fille dans la rue toute vêtue d'une robe rouge et qui s'avance vers moi pour discuter trois mots. Elle était mignonne, enjouée et heureuse de vivre.

Le rouge est la couleur du chakra racine et depuis mon avancé, j'ai entendu parlé de la Kundalini comme si tu avais le cul sur un volcan. Après ça ou autre chose, peu importe. Ca reste juste une évolution.

A la suite de ça, nous sommes passés en soins avec Yonelle et elle a commencé par mon homme. Au moment où elle s'est connecté sur lui, ça a eu un effet sur moi, je me sentais partir et pas bien du tout et les douleurs commençaient à apparaitre. J'avais terriblement mal dans les bras et je pleurais. Finalement, Yonelle m'aura fait un soin en dernier.

Nous avons aussi expérimenté les méditations guidées par Yonelle et je dois dire que je me suis bien amusée à voyager dans l'ailleurs.

Au bon endroit, au bon moment, juillet 2016

Je pars au premier stage chez Christophe Allain. Voilà un an et demi que je visionne ses vidéos, je suis partagée entre peur et excitation et me réfère aux stages de Yonelle Delle. Mais je comprendrais au fur et à mesure qu'ils n'ont rien à voir et que les changements seront beaucoup plus souples et se vérifieront dans ma vie future.

Je ne le remarquerais pas le premier jour, car je viens à ce stage pour des raisons bien précises, je ne supporte plus les aléas énergétiques que je subis. Il suffit que je me retrouve avec un dépressif, même de dos pour m'en prendre plein la tronche et me retrouver dépressive pendant trois jours, jusqu'à ce que j'ai bien assimilé ce qu'est un dépressif.

Peu à peu au cours du stage, l'état se fait plus léger et je commence à m'ouvrir à nouveau aux gens qui m'entourent. Et là je remarque qu'un homme est le sosie craché de mon père, à quelques différences prêt dans les traits de caractère. Le plus drôle c'est qu'il a toujours vécu à quelques kilomètres de chez nous quand nous vivions en famille dans le sud de la France.

Je me rends compte alors que je suis au bon endroit au bon moment.

Les stages de Christophe Allain n'ont rien à voir.

Pendant trois ans, j'ai travaillé sur le haut, la connexion avec le ciel. Puis comme la logique le veut, je travaillerais le bas, la connexion à la terre.

"Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience terrestre"

Aujourd'hui je comprends que mes anciennes constructions se réfère au judéo-chrétien (20 ans dans le privé chez les curés et les bonnes sœurs, sacré bourrage de crâne, moi qui détestait les croix sur le bord des routes) et que l'idée principale est qu'il faut en chier pour aller au paradis. Tout ceci est obsolète et n'a plus lieu d'être.

Je comprendrais aussi au fur et mesure des stages que mon ego est disproportionné et que je dois revoir tout ça pour me positionner dans le cœur et surtout savoir ce que je veux vraiment. J'aurai de vraies explications sur ce vécu assez étrange.

Comme le dit Allain et pour l'avoir vécu, le phénomène de groupe répond en résonance aux problématiques de chacun  et dans chaque stage un thème principal ressort.

Je lui explique mes histoires en quelques mots (pas facile) et il me dit textuellement que je suis médium, mais aussi que j'ai des failles et qu'on va aller voir tout ça.

Aujourd'hui mes failles sont refermées. J'arrive à appréhender les énergies (car comme tout le monde j'y suis soumises) différemment.

Aujourd'hui, après ces dix années d'évolution dans les mondes spirituels et terrestres, je me sens plus posée, même si les circonstances peuvent paraître très difficiles. je suis plus centrée et j'intègre le fait que tout est énergie. L'univers est source d'informations, qu'il suffit juste de se connecter pour recevoir l'info et qu'il faut intégrer sa part absolue dans sa part relative en étant créateur de sa vie.

N°SIREN 537 717 100 - energeticiennesarah@gmail.com - 06 30 80 34 66 - 8 rue des remparts - 11150 Pexiora - Occitanie